Publié le : 29 novembre 2019

La ville du Mont-Dore lors de la tenue de son conseil municipal du 29 Août 2019 dernier a fait don d’une partie de son matériel informatique réformé à l’association Mont-Dore Jeunesse Multimédia.

Initialement destiné aux enchères ou à la déchetterie en cas d’absence d’acquéreur, ce lot de plus de 34 unités centrales et 6 portables une fois reconditionné va maintenant pouvoir servir avec certitude dans des actions de solidarité et de lutte contre la fracture numérique dans la commune et plus largement sur le territoire, et sera utilisé par l’association bénéficiaire de ce don exclusivement dans le cadre de son Dispositif d’Accès à L’Equipement Informatique (DAEI) de lutte contre la fracture numérique.

Ce dispositif créé à par l’association depuis deux ans permet aux membres qui en font la demande de recevoir un ordinateur complet fonctionnel gratuitement, afin qu’il puisse accéder à l’outil informatique, et fait partie du programme “Numérique Solidaire" de l’association de réduction de la production des déchets électriques et électroniques ( DEEE) en Nouvelle-Calédonie.

A la suite de cette décision du conseil municipal de la ville du Mont-Dore , les agents des services techniques et informatique de la commune sont venus déposer le matériel au local de l’association (photo) accompagnés de la responsable adjointe du service Informatique, les équipes municipales ont été recu par les membres du bureau, Stanley SANELE, Le Président et Franz LESTE, Trésorier et Nicolas KAYA, secrétaire de l’association Mont-Dore Jeunesse Multimédia.

Comme l’explique Franz LESTE également Responsable du programme “Numérique solidaire" au sein de l’association à la Responsable adjointe du service informatique lors de la remise du don.

“Le matériel réceptionné sera reconditionné et va intégrer directement le Dispositif d’Accès à L’Equipement Informatique (DAEI), il ne sera donc pas vendu via la boutique solidaire ou via notre réseaux de partenaires distributeurs. 

A ce jour, nous avons de plus en plus de demandes de particuliers souvent sans emploi ou avec peu de ressources. Et recevoir un donc matériel de ce type et dans ces volumes, ne nécessitant presque pas ou très peu de coût de collecte ou de réparation car presque fonctionnel et affecté uniquement à ces actions de solidarité nous permets d’agir concrètement sur la fracture numérique. Dans ce dispositifs, on apporte prioritairement le numérique dans les foyers ou il n’y a en a pas du tout, ou aux jeunes lycéens, étudiants ou aux personnes sans emploi… " 

L’association qui depuis quelques années s’est engagée dans un vaste de programme de reconditionnement des équipements électriques et électroniques (EEE*), en plus des objectifs environnementaux et de amélioration de l’accès à l’outil numérique, projette de créer des emplois dans la commune en structurant ce projet dans une dynamique d’économie circulaire avec la création d’un CRV-EEE (Centre de Reconditionnement et de Valorisation des Equipement Électriques et Électroniques).

Ce geste de la commune donne un signal fort, car a donne l’impulsion à d’autres collectivités ou structures publiques de modifier leurs regards sur ce que les objets de seconde vie peuvent apporter comme dynamique et occasion d’insertion , d’emploi, de solidarité. Et de ces établissements publics de faire évoluer la gestion de la commande numérique publique. Cet exercice de devoir d’exemplarité des acteurs publics devraient inciter les acteurs privés à en faire de même et ainsi garantir un apport régulier d’équipements reconditionnables au programme de l’association.

C’est qu’espère Stanley SANELE notre jeune Président :

" On voit tous les jours des gens jeter du matériel qui pourrait être réutilisé. Et dans le même temps on rencontre des jeunes qui n’ont pas d’ordinateurs chez eux pour faire leur CV pour rechercher un emploi par exemple. Même pour des petits professionnels patentés, avoir des petits prix sur l’informatique c’est intéressant, même si la motivation n’est pas écologique, elle est économique ! On veut pouvoir apporter ces produits électroniques de seconde vie aux plus grand nombre, car on ne les reconditionne pas juste pour les stoker, et ensuite finir pas les jeter via la filière réglementées des DEEE* quelques années plus tard quand ils seront totalement obsolètes ! C’est maintenant qu’ils doivent servir. Et si en plus cela peut créer des emplois à la clé et préserver le pouvoir d’achat des calédoniens sur ces produits là , c’est plus que positif ! C’est notre pari, et on va le tenir !

Après la structuration de la collecte de dons initiée depuis le début de l’année avec 3 actions principales.

D’une part, la mise en place d’une convention de donation de matériel Equipements électriques et électroniques reformés depuis début de l’année à destination des entreprises, organisme publics, et les collectivités, d’autre part , la mise en place d’un réseau de points de collecte-partenaires sur tout le territoire pour le dépôt de dons de matériels.

Et enfin, durant les derniers mois de l’année 2019 l’organisation des collectes solidaires de proximité dans les quartiers initiées lors de la semaine européenne de la réduction des déchets 2019 (SERD), action d’ailleurs labellisée “SERD" et soutenue par l’ADEME Nouvelle Calédonie dans la commune du Mont-Dore. Collectes de proximité dans les quartiers,  qui l’année prochaine en 2020,  seront étendues à l’ensemble du territoire 12 collectes seront ainsi programmées durant l’année à venir.

L’objectif de association mondorienne pour cette année 2020 est bien de disposer d ‘un outil capable de pouvoir gérer ces flux et accueillir cette activé d’un nouveau genre. Et l’association ne s’en cachent pas, elle voudrait que ce projet voit le jour dans la commune du Mont-Dore dans la zone industrielle de la Coulée, cette commune est très impliquée sur les questions liées à la gestion des déchets et plus largement sur le développement durable et le numérique vis à vis des autres communes du grand Nouméa.

La structuration de l’activité de collecte depuis le début de l’année par l’association répondait à un objectif précis qui est celui de pouvoir apporter une offre de produits reconditionnés des EEE* sur le marché calédonien à l’échelle du territoire pas seulement à l’échelle d’une localité. Les partenariats avec les acteurs de la distribution candidats ou éventuels reposant sur une disponibilité des produits est un enjeu stratégique dont l’association à pris la mesure dès le départ .

Nicolas KAYA ,Membre du bureau , en charge de la communication et des projets numériques de l’association, explique le positionnement actuel et les perspectives du programme :

“L’étude du projet CRV-DEEE est toujours en cours pour établir la de faisabilité, réglementaires et fiscales afin que cet outil principal de l’association dédié au réemploi des EEE* voit le jour dès l’année prochaine en 2020. Cette structure est un modèle unique sur le territoire tant sur le plan écologique qu’économique

Tout l’enjeux est de viser un autofinancement de son exploitation à hauteur de 80% au bout de 3 ans car les produits reconditionnés qui ne vont pas dans les actions de solidarité doivent trouver des solutions de réemploi et seront donc distribués aux grand public par les professionnels. D’autres dispositifs et mécanismes existants peuvent contribuer au financement de l’emploi lié à cette activité.  Et pourquoi ne pas également envisager ces produits reconditionnés à l’export ? Notre désir d’associer les acteurs privés à ce projet est essentiel pour ne pas perdre les objectifs de rentabilité de cet ensemble. La priorité immédiate est donc à l’étude de financement du budget d’investissement pour mettre en exploitation ce centre. “

Dans le contexte budgétaire actuelle de la Nouvelle-Calédonie l’économie circulaire est un levier sérieux , s’il est accompagné et structuré il peut apporter une impulsion à des initiatives en faveur de l’emploi.

Mont-Dore Jeunesse Multimédia par la voix de son Président remercie la commune, à savoir Monsieur le Maire, les élus et les services de la commune du Mont-Dore pour ce geste à l’égard de l’association et plus largement à l’égard de la jeunesse de Nouvelle Calédonie.

➡️ En savoir plus :

👉 L e programme Numérique solidaire :
http://bit.ly/2VnjYac

👉 L e Dispositif DEAI :
https://mjm.nc/projets-et-actions/deai/

👉 La boutique solidaire du numérique : PC Solidaire >
https://boutique-solidaire.mjm.nc/

[NUMÉRIQUE SOLIDAIRE] La commune du Mont-Dore valorise son parc informatique
[NUMÉRIQUE SOLIDAIRE] La commune du Mont-Dore valorise son parc informatique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *